Air Sénégal : un succès fulgurant pour la compagnie de Philippe Bohn et Jérôme Maillet

jérôme maillet

La compagnie aérienne Air Sénégal, dirigée par Philippe Bohn et Jérôme Maillet est en bonne voie pour atteindre les objectifs fixés par les deux dirigeants.
Le lancement de sa ligne Dakar-Paris-Dakar le 1er février 2019 ainsi que l’acquisition de deux Airbus A330-900 neo illustrent le succès de la compagnie.

Les objectifs de Philippe Bohn et Jérôme Maillet

Les deux dirigeants de la compagnie aérienne Air Sénégal, Philippe Bohn et Jérôme Maillet, ont élaboré une stratégie infaillible afin de faire de la nouvelle compagnie nationale sénégalaise, Air Sénégal, la première compagnie aérienne d’Afrique de l’Ouest.

Cette stratégie s’appuie sur deux axes : l’acquisition d’avions de qualité première ainsi que le déploiement de lignes domestiques et internationales effectuant donc des vols long-courrier.

La compagnie Air Sénégal a fait l’acquisition de deux Airbus A330-900 neo baptisés Casamance et Sine Saloum. Ces avions ont été présentés à Dakar en présence du président sénégalais Macky Sall.

De plus, en misant sur des vols domestiques et internationaux à la fois, Philippe Bohn et Jérôme Maillet assurent à la compagnie d’opérer des vols à forte rentabilité.

En plus de desservir huit capitales régionales (Banjul, Bissau, Abidjan, Cotonou, Praia, Conakry, Bamako et Ziguinchor), la compagnie a inauguré son vol Dakar-Paris-Dakar le 1er février 2019.

La stratégie élaborée par les deux dirigeants d’Air Sénégal lui a déjà permis d’obtenir le prix « compagnie aérienne la plus prometteuse de l’année 2018 pour l’Afrique de l’Ouest » en janvier 2019. Ce prix décerné par Capital Finance international magazine spécialisé dans l’économie, les affaires et la finance basé à Londres, illustre la confiance des spécialistes dans le succès de la nouvelle compagnie sénégalaise.

La compagnie Air Sénégal a également noué un partenariat avec l’école Sup de Co’ afin que les étudiants puissent effectuer des stages au sein de la compagnie et étudier la stratégie et les enjeux d’une compagnie en route pour le succès.

Philippe Bohn, le directeur général de la compagnie, est un intervenant régulier du Short MBA en diplomatie économique et lobbying de l’Université Centrale. Ce cursus concentré de quatre ou cinq mois permettra aux étudiants de profiter de conférences de la part d’anciens premiers ministres, responsables politiques, membres de cabinet…

Les avions acquis par Air Sénégal sont également des atouts de taille. Équipés des dernières technologies (réseau wifi illimité, prises électriques et USB individuelles, écrans haute résolution), ils sont les symboles d’une compagnie moderne et novatrice en termes d’équipements.

De plus, les trois différentes classes de voyages proposées par la compagnie sont les preuves que Philippe Bohn et Jérôme Maillet souhaitent s’adapter aux nouveaux standards internationaux du voyage : business, premium economie et economie.

L’ensemble des mesures mises en place doit permettre à Air Sénégal de réaliser un chiffre d’affaires de cent dix millions d’euros en 2019 et trois cent quarante millions d’euros d’ici 2022.

Dans la même idée, si le nombre de passagers était de cent mille personnes fin 2018, Air Sénégal devrait avoir transporté un million de passagers fin 2022.

jérôme maillet air sénégal
La compagnie Air Sénégal sur la voie du succès

Philippe Bohn et Jérôme Maillet : des dirigeants de renom

Philippe Bohn, directeur général de la compagnie Air Sénégal, a été désigné par le président sénégalais Macky Sall lui-même afin de faire d’Air Sénégal un pan entier de son Plan Sénégal Émergent (PSE). En misant sur le développement des routes, du transport et de l’aérien, le président sénégalais entend propulser économiquement son pays. L’inauguration de l’aéroport Blaise Diagne s’inscrit dans la même logique : Macky Sall entend en faire un hub régional.

Afin de mettre en oeuvre une stratégie gagnante, Philippe Bohn a désigné comme numéro deux de la compagnie Air Sénégal un expert des domaines aérien et de l’aéronautique : Jérôme Maillet.

Ayant participé au lancement de trois compagnies aériennes, il était le candidat parfait pour épauler Philippe Bohn dans ses missions auprès d’Air Sénégal.

Après avoir commencé sa carrière à la Société Générale, au sein du département des financements aéronautiques, Jérôme Maillet a créé en 2001 sa propre agence de conseil en aviation. Il a ensuite fait partie de l’équipe fondatrice de la Low Cost espagnole Volotea aux côtés des deux principaux fondateurs investisseurs. Sur le continent africain, Jérôme Maillet, a contribué à la création de deux compagnies : d’une part, Air Côte d’Ivoire, pour laquelle il a été très investi dans la réalisation du plan d’affaires et d’investissement ; d’autre part, Congo Airways, la compagnie nationale de la République Démocratique du Congo (Kinshasa) où il a été moteur dans l’établissement du business plan en 2014 puis de 2015 à 2017 au pilotage de la startup en qualité de directeur général adjoint. 

Les compétences de ce serial entrepreneur de l’aviation sont ainsi de précieux atouts et s’ajoutent à la connaissance parfaite du continent africain de Philippe Bohn.

Surnommé « l’ex monsieur Afrique d’Airbus », Philippe Bohn est considéré sur la scène internationale comme un agent d’influence. Il a d’ailleurs décrit sa profession dans un livre paru en 2018 intitulé « Profession : agent d’influence ».

Il a commencé sa carrière en 1989 au sein d’Interaction International, une société de conseils en relations internationales.

En 1995, son intégration au sein de l’office national d’Etudes et de Recherches Aérospatiales (ONERA) le rattache directement au ministère de la Défense et lui permet de perfectionner sa connaissance des enjeux économiques et politiques internationaux.

En 2003 il devient Senior vice President, directeur Afrique chez EADS avant d’être nommé en 2011 chez Airbus Group en tant que Corporate Vice President en charge du Business Development du groupe. Son poste consiste alors à jouer avec les réseaux d’influence afin de permettre la signature de nouveaux contrats.

Les deux hommes sont ainsi parfaitement qualifiés afin de permettre à Air Sénégal d’atteindre ses objectifs et de prendre son envol vers le succès.


You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *