Carnets du Sénégal : « La ligne Paris-Dakar est essentielle pour nous »

Jérôme Maillet

La compagnie aérienne Air Sénégal, dirigée par Philippe Bohn et Jérôme Maillet, a inauguré sa ligne Dakar-Paris le 1er février 2019. Les deux dirigeants misent sur une stratégie bien pensée afin de permettre à la compagnie nationale sénégalaise de devenir la première compagnie aérienne d’Afrique de l’Ouest.

« Nommé en 2017 à la tête de la nouvelle compagnie nationale, Air Sénégal, avec mission de la faire décoller, Philippe Bohn explique sa stratégie. Avec une dizaine de lignes ouvertes, dont la route Paris-Dakar, lancée le 1er février, Air Sénégal entend faire sa place pour relier l’Afrique au reste du monde.

La ligne aérienne Paris-Dakar a été ouverte le 1er février par Air Sénégal. Ce trajet est-il important pour votre compagnie ? 

L’ouverture de la ligne Paris-Dakar est une étape extrêmement importante pour notre compagnie. Nous sommes arrivés avec une vision pragmatique, en prenant la réalité des chiffres. Nous avons constaté que la ligne Dakar-Paris-Dakar était celle qui générait le plus d’argent. Elle se situe dans le peloton de tête des lignes les plus rentables du réseau mondial. Nous avons aussi considéré le retour sur investissement important que peut générer l’achat d’avions neufs sur trente ans (6,8%), donc une rentabilité très élevée. Notre modèle économique est basé sur une dette d’investissement saine, car nous nous endettons de manière productive. Nous achetons un produit de valeur, que nous mettons à disposition d’une ligne à forte rentabilité, comme la route Paris-Dakar. Evidemment, cette ligne est le point important voire essentiel de notre développement. C’est pourquoi nous avons tenu la date du 1er février. « 

Lire la suite de l’article.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *