Jérôme Maillet expose les ambitions d’Air Sénégal

jérôme maillet air sénégal

La compagnie Air Sénégal a accueilli son deuxième Airbus A319. Jérôme Maillet, le directeur adjoint de la compagnie en charge de la stratégie et des investissements rappelle les enjeux pour la nouvelle compagnie Air Sénégal SA, dirigée par Philippe Bohn.

Jérome Maillet : un entrepreneur expert

Après l’échec des compagnies précédentes au Sénégal, la nouvelle compagnie Air Sénégal entend devenir leader sur le marché africain de l’aérien.

La détermination et la volonté de Jérôme Maillet sont des atouts indispensables pour permettre à la compagnie aérienne sénégalaise de commencer sur des bases solides et cohérentes, garanties d’une prospérité future.

Il faut alors rappeler que Jérôme Maillet n’est pas à son premier lancement de compagnie aérienne.

Ce serial-entrepreneur de l’aviation possède une énergie et une volonté d’entreprendre si intenses qu’Air Sénégal pourrait bien devenir son quatrième succès dans le milieu aérien.

Après avoir commencé sa carrière à la Société Générale, dans le département spécialisé dans le financement aéronautique, Jérôme Maillet a dès 2001 ouvert sa propre agence de conseil en aviation.

Sa connaissance et son expertise du domaine aérien lui ont permis de conseiller des entités très diverses (investisseurs, actionnaires, dirigeants…) à travers le monde. Avec de nombreux clients au Moyen-Orient et en Afrique, la réputation de son entreprise s’est forgée au niveau international.

Son investissement dans la compagnie européenne à bas coûts Volotea en fait un investisseur minoritaire aux côtés de deux autres investisseurs. Le succès actuel de la compagnie, qui a atteint plus de vingt millions de passagers transportés, témoigne de la réussite de Jérôme Maillet et de fine connaissance de l’aviation.

Sa contribution au démarrage de la compagnie Air Côte d’Ivoire, pour laquelle il a réalisé le plan d’affaires et d’investissement s’illustre elle aussi par une véritable réussite.

Toutefois, c’est pour la compagnie nationale de la république démocratique du Congo, Congo Airways, qu’il a joué un rôle plus que moteur en établissant en 2014 le businessplan avant de devenir directeur général adjoint de la compagnie entre 2015 et 2017. Son expérience étant précieuse, il conseille toujours aujourd’hui le directeur général de cette entreprise devenue une véritable réussite : avec cinq avions en flotte, un chiffre d’affaires annuel de cent millions de dollars et la certification IOSA, la compagnie a reçu un prix décerné par l’African Airlines Association (AFRAA).

jérôme maillet air sénégal
Jérôme Maillet met son expérience au profit d’Air Sénégal

Air Sénégal : un projet ambitieux

Aujourd’hui directeur général adjoint de la compagnie Air Sénégal, Jérôme Maillet est prêt à mettre ses connaissances, plurielles et nombreuses, au profit de la compagnie.

L’enjeu de cette compagnie possède une dimension sociale dans la mesure où le Sénégal souhaite montrer sa puissance et sa volonté de renouveau en lançant une compagnie nationale compétitive et efficace.

Cette volonté s’inscrit dans l’état d’esprit du président sénégalais Macky Sall, pour qui le Sénégal doit emprunter la voie du développement d’espaces économiques prospères telle que l’Union Européenne. Le président possède une vision cohérente et objective de son pays, en lien avec le Plan Sénégal Emergent (PSE).

Il s’agit ainsi de mettre le Sénégal sur la voie d’un développement économique favorable à la croissance et aux échanges.
L’enjeu est donc de taille pour Jérôme Maillet, qui ne semble pas inquiet face à ces nouveaux défis. Sa force de caractère et son expérience sont des qualités très appréciables dans la situation d’Air Sénégal.

Le numéro 2 de la compagnie explique alors vouloir axer la stratégie d’Air Sénégal sur deux axes :  l’acquisition d’avions de qualité et le développement de vols intercontinentaux, telle que la ligne Paris-Dakar.

La stratégie s’inscrit aussi dans une dimension plus globale : faire du nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass un hub aérien régional.

Un avenir radieux pour Jérôme Maillet et Air Sénégal

L’arrivée de Jérôme Maillet et de Philippe Bohn à la tête d’Air Sénégal a permis une croissance impressionnante pour la compagnie, notamment avec l’obtention de la certification de la compagnie et la mise en opérations de deux ATR72-600 et de deux Airbus A319 (l’arrivée d’un troisième est prévue en 2019).

Surtout, la compagnie Air Sénégal se démarque et prouve sa force par l’acquisition de deux avions long-courrier de dernière génération : elle est la première compagnie sur le continent africain à acquérir les avions A330-900 Neo qui permettront d’ouvrir des lignes en direction de la France, des Etats-Unis et du Brésil.

Au-delà des aspects techniques propres au domaine de l’aviation, Jérôme Maillet, véritable génie de la finance selon l’expression de Philippe Bohn, sera chargé d’ouvrir le capital et de procéder à des levées de fonds auprès d’investisseurs internationaux.

Air Sénégal, à travers la personne des deux dirigeants, affirme une ambition claire : un chiffre d’affaires de plus de cent millions d’euros en 2019 et trois cent cinquante millions d’euros d’ici 2022.

Les personnes de Jérôme Maillet et de Philippe Bohn semblent être les meilleures placées pour permettre à la compagnie d’atteindre ses objectifs.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *