Jérôme Maillet, investi à 100% pour Air Sénégal

jérôme maillet

Jérôme Maillet, le numéro deux de la compagnie aérienne Air Sénégal, a été désigné par Philippe Bohn afin de gérer la stratégie et l’investissement de la compagnie.

Air Sénégal s’apprête à prendre son envol vers le succès : l’ouverture d’une dizaine de lignes à la fin de l’année 2018, l’inauguration de la ligne Paris-Dakar en février 2019 et l’acquisition de deux Airbus A330-900 Neo sont des signes des ambitions de la compagnie.

Air Sénégal : des atouts pour réussir

La compagnie aérienne Air Sénégal, dirigée par Philippe Bohn, soutenu par Jérôme Maillet, possède de nombreux atouts afin d’atteindre les objectifs fixés par Philippe Bohn et Jérôme Maillet.

Les deux hommes entendent en effet réaliser un chiffre d’affaires de cent dix millions d’euros en 2019 et trois cent quarante millions d’euros d’ici 2022.

Pour cela, la compagnie Air Sénégal mise sur deux axes. En premier lieu, le lancement de lignes domestiques (Ziguinchor, Banjul, Conakry, Cotonou, Praia et Bamako) et intercontinentales, notamment la ligne Paris-Dakar qui sera lancée en février 2019 et qui est considérée comme l’une des plus rentables avec des taux de remplissage de plus de quatre-vint dix pour cent au niveau des passagers. Le deuxième axe de la stratégie des deux dirigeants est l’acquisition d’avions de qualité : deux Airbus A330-900 neo que la compagnie est la première à acquérir sur le continent.

Aujourd’hui, la compagnie possède déjà des avions de qualité : deux ATR et deux Airbus 319.

Les avions seront adaptés aux nouveaux standards internationaux : dotés d’écrans haute résolution, ils possèderont également la wifi ainsi que des prises USB. La compagnie proposera plusieurs types de voyages : économie, premium économie et business.
Le business model de la compagnie est conçu selon les modèles les plus compétitifs et les plus rentables : des avions modernes de haute qualité sur des routes rentables.
La compagnie Air Sénégal prend ainsi le contre pied des compagnies nationales sénégalaises précédentes qui se sont soldées par des échecs pour s’engager pleinement sur la voie du succès.

Il faut dire que les deux dirigeants, Philippe Bohn et Jérôme Maillet ne sont pas novices des domaines de l’aviation et de l’aéronautique et connaissent également très bien le continent africain.

La compagnie Air Sénégal propose des vols domestiques et intercontinentaux.

Jérôme Maillet, Philippe Bohn : les points forts de la compagnie

Philippe Bohn, a pendant de très nombreuses années été chargé de tisser des liens entre l’Afrique et la France. Il est ainsi considéré comme un agent d’influence sur la scène internationale et a défini sa profession dans un ouvrage paru en 2018 intitulé « Profession : agent d’influence ». Surnommé « l’ex monsieur Afrique d’Airbus » il connait le continent africain depuis sa jeunesse. il avait été au cours d’un voyage frappé par le conflit en Angola. Sa rencontre avec le chef nationaliste angolais, fondateur de l’UNITA, Jonas Savimbi, l’a poussé à fonder avec lui l’association France-Afrique.

Jérôme Maillet quant à lui a monté sa propre agence de conseils en aviation en 2001 et a participé au lancement de trois compagnies aériennes : Volotea, Air Côte d’Ivoire et Congo Airways.

Pour la compagnie Volotea, compagnie espagnole à bas couts, Jérôme Maillet a été un investisseur minoritaire aux côtés de deux autres fondateurs.

Volotea, qui relie les capitales régionales aux moyennes et grandes villes d’Europe, connait depuis le lancement de ses opérations en 2012, une croissance exceptionnelle avec une flotte aujourd’hui composée de 32 appareils Airbus et Boeing, un chiffre d’affaires annuel supérieur à 400 millions d’Euros et plus de vingt millions de passagers transportés.

Pour Air Côte d’Ivoire il a été chargé de la réalisation du plan d’affaires et du plan d’investissement. Pour la compagnie Congo Airways, il a joué un rôle moteur dans l’établissement du business plan en 2014 avant de devenir directeur général adjoint en charge de la startup entre 2015 et 2017. Son expertise étant précieuse, il conseille aujourd’hui encore le directeur général de cette compagnie. La compagnie Congo Airways a d’ailleurs reçu le prix de « compagnie de l’année » dans la catégorie « progrès » pour les performances réalisées en 2017.

Ces trois compagnies aériennes sont des succès et témoignent de son expertise dans ce domaine. Le lancement de la compagnie Air Sénégal ne l’effraie pas : sa volonté et sa détermination le poussent à relever des défis. Il sera dans ses missions également chargé de trouver des investisseurs de premier rang et d’ouvrir le capital de la compagnie à hauteur de quarante-neuf pour cent. La célèbre banque Lazard accompagne le lancement de la compagnie.

La compagnie Air Sénégal s’inscrit dans le contexte plus général du plan Sénégal Emergent (PSE) : la développement des autoroutes et de l’aérien ainsi que l’inauguration de l’aéroport Blaise Diagne font partie de la stratégie du président Macky Sall. Celui-ci entend propulser économiquement son pays afin d’en faire une vitrine promotionnelle et de prouver sa capacité à être compétitif, en vue d’une position de leader sur le continent.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *