Jérôme Maillet : La réussite d’Air Sénégal

jérôme maillet

La compagnie Air Sénégal s’apprête à ouvrir en février 2019 sa ligne Dakar-Paris et à accueillir des avions de haute qualité : deux Airbus A330-900 Neo. Jérôme Maillet, le directeur général adjoint de la compagnie, en charge de la stratégie et de l’investissement, a élaboré une stratégie bien pensée, sous la direction de Philippe Bohn, directeur général.

Jérôme Maillet : un avantage de taille pour Air Sénégal

Le président sénégalais Macky Sall a affiché son ambition pour le pays : le propulser économiquement et en faire une vitrine promotionnelle. Le Sénégal est un pays stable politiquement profitant des retombées positives du Plan Sénégal Emergent (PSE).

L’objectif de ce plan est de permettre un développement rapide et prospère du pays, en oeuvrant notamment dans la rénovation des routes et de l’aérien.

Afin de mettre le pays sur une dynamique nouvelle, l’inauguration de l’aéroport international Blaise Diagne a été considérée comme un moment fort. Il est l’un des plus modernes et récents du continent africain.

Surtout, le lancement de la compagnie aérienne Air Sénégal, dirigée par Philippe Bohn, nommé directement par Macky Sall prouve le potentiel du pays. Air Sénégal a vocation à devenir leader du transport aérien sur le continent africain.

Afin de mener à bien ce projet, Philippe Bohn a désigné Jérôme Maillet comme directeur général adjoint de la compagnie, en charge de la stratégie et de l’investissement. Véritable génie de la finance, selon les dires de Philippe Bohn lui-même, Jérôme Maillet est également en charge de la levée de fonds auprès d’investisseurs de premier rang puisqu’Air Sénégal entend ouvrir son capital à hauteur de quarante-neuf pour cent en 2019.

Jérôme Maillet représente une vraie valeur ajoutée pour Air Sénégal en raison de son expérience et de son expertise.

En effet, serial entrepreneur de l’aviation, il a déjà participé au lancement de trois compagnies aériennes qui sont aujourd’hui de grands succès.

Il a ainsi pris part aux débuts de la compagnie espagole à bas coûts Volotea : celle-ci propose des vols entre les capitales régionales et les moyennes et grandes villes d’Europe. Depuis 2012, cette compagnie ne cesse de se développer puisqu’elle compte aujourd’hui trente-deux appareils Airbus et Boeing, un chiffre d’affaires annuel supérieur à quatre cent millions d’euros et plus de vingt millions de passagers transportés.

En second lieu, Jérôme Maillet a oeuvré sur le continent africain pour les compagnies Air Côte d’Ivoire pour laquelle il a réalisé le plan d’affaires et d’investissement et Congo Airways.

Cette dernière est une réussite à laquelle Jérôme Maillet est très attaché, puisqu’aujourd’hui encore il conseille le directeur général de cette compagnie. Après avoir élaboré le business plan de cette compagnie, il a été entre 2015 et 2017 en charge de la startup en qualité de directeur adjoint. Après seulement trois années d’activités commerciales elle est l’une des plus belles réussites de l’histoire de l’aviation avec cinq avions en flotte, un chiffre d’affaires annuel de cent millions de dollars, une certification IOSA et un prix décerné par l’African Airlines Association (AFRAA). En effet, en novembre 2018, la compagnie Congo Airways a gagné le prix de « compagnie aérienne de l’année » dans la catégorie « progrès » pour les performances réalisées en 2017.

Sa parole étant gage de crédibilité et de prestige, il est l’invité régulier de conférences internationales spécialisées dans le domaine de l’aviation : il a notamment participé en 2017 à l’Aviation Africa Conférence et à la AirFinance Journal Africa 2018 Conférence afin de donner son analyse sur les questions d’investissement et de croissance en Afrique.

Jérôme Maillet possède donc une expérience précieuse dans les domaines de l’aviation et de l’aéronautique ainsi qu’une connaissance approfondie du continent africain.

jérôme maillet air sénégal
L’expérience de Jérôme Maillet est précieuse pour Air Sénégal

Les ambitions de Jérôme Maillet pour la compagnie Air Sénégal

La compagnie Air Sénégal semble donc être entre de bonnes mains afin de s’engager sur la voie du succès.

Les deux dirigeants ne cachent d’ailleurs pas leurs ambitions pour la compagnie puisque leur objectif est de réaliser un chiffre d’affaires de plus de cent millions d’euros en 2019 et trois cent cinquante millions d’euros d’ici quatre ans dont l’essentiel réalisé sur le long-courrier.

Philippe Bohn et Jérôme Maillet prévoient d’atteindre ces objectifs grâce à une stratégie basée sur deux axes : l’ouverture de vols à l’international ainsi que l’acquisition d’avions de qualité tels que les deux Airbus A330-900 Neo. Ces deux avions baptisés Casamance et Sine Saloum seront utilisés pour la future ligne Dakar-Paris de la compagnie. De plus, la compagnie propose des vols sur neuf lignes.

Les avions équipés des dernières technologies (écrans haute résolution, prises USB…) et adaptés selon trois classes : économie, premium économie et business témoignent de la volonté de Philippe Bohn et Jérôme Maillet de s’adapter aux nouveaux standards internationaux du voyage.

La compagnie Air Sénégal assurera donc des vols de qualité dans l’esprit « Térenga », l’hospitalité sénégalaise.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *