Jeune Afrique Business : « Philippe Bohn-Jérôme Maillet, le duo à la tête d’Air Sénégal très courtisé »

jérôme maillet

Le directeur général du pavillon national depuis août 2017 et Jérôme Maillet, son directeur des partenariats investissements (et l’un des fondateurs de Congo Airways) sont approchés par divers employeurs potentiels, a appris Jeune Afrique Business+.

Selon nos informations, Bohn, très proche de Macky Sall, fraîchement réélu président au Sénégal, et Maillet ont été dernièrement contactés par plusieurs fonds d’investissement, des banques d’affaires, notamment anglo-saxonnes, et par des opérateurs de l’industrie aérienne.

Toujours selon nos sources, des décideurs politiques français ont également démarché Philippe Bohn.

En un an, le duo, surinvesti, a lancé neuf destinations de la nouvelle compagnie aérienne, dont le très attendu Dakar-Paris le 1er février dernier.

Sur la période, ils ont conçu en accéléré le plan de développement d’Air Sénégal tourné vers le long-courrier, et négocié l’acquisition de six appareils. Y compris les deux Airbus A330neo, comme Jeune Afrique Business+ le révélait en exclusivité le 15 novembre 2017, et dont Air Sénégal a été la compagnie de lancement sur le continent.

Les opérations sur le long-courrier devaient en effet être initiées avant le 24 février, jour de l’élection présidentielle, Air Sénégal étant l’un des piliers du Plan Sénégal émergent.

Une deuxième phase de développement du transporteur s’ouvre à présent avec pour objectif de sécuriser un partenaire stratégique via la privatisation partielle du capital (Jeune Afrique Business+, le 5 novembre 2018). Plusieurs fonds d’investissement ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt, apprend-on encore. En fonction de sa vision, c’est le président Sall qui validera le choix de l’investisseur le jour venu, en principe d’ici à la fin de l’année.

Lire la suite de l’article.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *