La compagnie Air Sénégal félicitée pour ses exploits

jérôme maillet

La compagnie Air Sénégal, dirigée par Philippe Bohn et Jérôme Maillet ne cesse d’être félicitée pour les performances qu’elle réalise.

La ministre des transports aériens, Maïmouna Ndoye, a récemment voyagé sur la compagnie et a complimenté Philippe Bohn et Jérôme Maillet pour leur gestion de la compagnie et la qualité des services fournis.

Air Sénégal : une compagnie de qualité

Philippe Bohn et Jérôme Maillet ont réussi leur pari : fournir au Sénégal une compagnie aérienne nationale de qualité faisant parler d’elle au-delà des frontières.

Macky Sall, le président sénégalais, avait nommé Philippe Bohn à la tête de la compagnie dans le cadre du Plan Sénégal Émergent (PSE). Philippe Bohn, souhaitant s’entourer de la meilleure équipe possible, avait choisi Jérôme Maillet comme directeur adjoint.

L’objectif du président sénégalais était de favoriser le développement économique du Sénégal en modernisant les transports routiers et aériens.

L’inauguration du nouvel aéroport de Dakar s’inscrit dans cette volonté. Le président Macky Sall entend en faire un véritable hub régional.

Le lancement de la compagnie aérienne nationale sénégalaise, Air Sénégal, a donc toute sa place.

La compagnie a déjà reçu le prix de « compagnie la plus prometteuse de l’année 2018 pour l’Afrique de l’Ouest » en janvier 2019. Ce prix décerné par Capital Finance international, magazine spécialisé dans l’économie, les affaires et la finance basé à Londres, illustre la confiance des spécialistes dans le succès de la nouvelle compagnie sénégalaise.

Philippe Bohn et Jérôme Maillet, les deux dirigeants de la compagnie ont élaboré une stratégie en deux axes : l’acquisition d’avions de qualité ainsi que le déploiement de lignes domestiques et long-courrier. 

La compagnie Air Sénégal a en effet fait l’acquisition d’avions de qualité : deux Airbus A330 Neo baptisés Casamance et Sine Saloum. Philippe Bohn et Jérôme Maillet ont réceptionné l’Airbus Casamance le 9 mars 2019 en grandes pompes.

Ces avions sont à la pointe des dernières technologies : écrans haute résolution, wifi illimité, prises USB et électriques individuelles…

Le voyage sur Air Sénégal peut se faire selon trois classes ; sont disponibles trente-deux sièges en classe affaires, vingt-et-une en classe premium plus et deux cent trente-sept en classe économique.

La compagnie possède l’atout de proposer des vols domestiques et internationaux.

Air Sénégal a ouvert des lignes à destination de huit villes régionales : Banjul, Bissau, Abidjan, Cotonou, Praia, Conakry, Bamako et Ziguinchor et propose depuis le 1er février 2019 un vol Dakar-Paris-Dakar.

Philippe Bohn et Jérôme Maillet sont décidés à poursuivre le développement de la compagnie.

L’ambition d’Air Sénégal est forte avec un objectif de chiffre d’affaires de plus de cent millions d’euros en 2019 et trois cent cinquante millions d’euros d’ici quatre ans dont l’essentiel réalisé sur le long-courrier.

Dans cette perspective, le capital d’Air Sénégal, détenu pour l’instant en majorité par l’Etat à vocation à s’ouvrir. Jérôme Maillet sera en charge de la levée de fonds. La compagnie Air Sénégal est sur ce point conseillée par la banque Lazard.

jérôme maillet
Air Sénégal propose différentes classes de voyage

Air Sénégal : un modèle de réussite

Après seulement quelques mois depuis son lancement, la compagnie Air Sénégal de Philippe Bohn et Jérôme Maillet est déjà un modèle de réussite.

L’école Sup de Co’ a également noué un partenariat avec la compagnie afin que les étudiants puissent effectuer des stages au sein d’Air Sénégal et étudier la stratégie et les enjeux d’une compagnie en pleine expansion.

De plus, Philippe Bohn, le directeur général de la compagnie, est un intervenant auprès des étudiants du Short MBA en diplomatie économique et lobbying de l’université Centrale.

Philippe Bohn est l’un des intervenants du cursus aux côtés d’autres conférenciers : anciens premiers ministres, responsables politiques, membres de cabinet…

Jérôme Maillet est également de son côté sollicité afin d’intervenir dans des conférences sur les domaines de l’aviation et de l’aéronautique. Il est depuis plusieurs années l’invité régulier de conférences aéronautiques, intervenant notamment sur les thématiques de l’investissement, du financement et plus généralement de l’entrepreneuriat comme ce fut le cas en octobre dernier à la ‘AirFinance Journal Conference Africa 2018’.

Il faut dire que Philippe Bohn et Jérôme Maillet ont les compétences techniques pour mener à bien les ambitions de la compagnie Air Sénégal.
Philippe Bohn est considéré comme un agent d’influence sur la scène internationale et surnommé « l’ex Monsieur Afrique d’Airbus ». Sa connaissance du continent africain, qu’il côtoie depuis son plus jeune âge et sa rencontre avec Jonas Savimbi (chef nationaliste angolais, fondateur de l’UNITA et avec qui Philippe Bohn a fondé l’association France-Angola) est un réel atout pour sa direction à la tête d’Air Sénégal.

Jérôme Maillet a de son côté participé au lancement de plusieurs compagnies aériennes : Volotea (compagnie européenne proposant des vols à bas coûts), Congo Airways et Air Côte d’Ivoire. Ces trois compagnies étant aujourd’hui toutes des succès prouvent l’expertise et le savoir-faire de Jérôme Maillet.

Philippe Bohn et Jérôme Maillet sont donc les dirigeants adéquats pour faire d’Air Sénégal un vrai succès.

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *